Édito de Mars 2018

« Notre mission : promouvoir notre savoir-faire et nos expertises en multipliant les échanges nationaux et internationaux ».

 

Fort de ses 155 membres et aux côtés de ses associations partenaires, AFAG, AFPGA, APRODEG et ASQUAL, le CFG représente, depuis plus de 30 années, tous les secteurs d’activités liés aux géotextiles et aux produits apparentés, aux géomembranes et aux géosynthétiques bentonitiques. Le CFG est garant de la promotion d’une utilisation des GSY dans leurs différents domaines d’application selon les règles de l’art.

Notre comité démontre très régulièrement le dynamisme de la filière, à travers des avis d’experts et des articles présentant les matériaux et leurs utilisations, l’organisation de rendez-vous phares réunissant des professionnels du monde entier, à l’instar des journées techniques ou des Rencontres Géosynthétiques. Une autre preuve de ce dynamisme est l’implication des membres dans de nombreuses initiatives, telles que la contribution à la révision de normes nationales et internationales et la rédaction de guides de recommandations. Une initiative de l’année passée a consisté à réaliser la traduction en anglais du fascicule 10 portant sur les géomembranes. Nous pensons ainsi contribuer à plus de justice, en partageant avec tous, de par le monde, la connaissance et les savoir-faire capitalisés au sein de notre comité.

Nous avons également dernièrement réalisé en collaboration avec nos collègues marocains la traduction de la vidéo « Géosynthétiques pour le Développement Durable » de l’IGS en français. Celle-ci a servi de support à la promotion de la troisième conférence africaine sur les géosynthétiques, Geoafrica 2017. Nous avons enfi n eu le plaisir et l’honneur de pouvoir apporter notre soutien au Comité Marocain des Géosynthétiques, dans le cadre du congrès international Geoafrica organisé en octobre à Marrakech.

L’année qui s’annonce sera marquée par de nouveaux rendez-vous importants pour notre communauté, notamment avec la journée technique dédiée à l’utilisation des géosynthétiques dans les infrastructures routières qui aura lieu le 15 mars prochain. Nous préparons enfin la 12e édition des Rencontres Géosynthétiques prévue pour 2019.

Pour contribuer à faire converger les discours des différents métiers de notre filière, pour continuer à promouvoir nos savoir-faire et nos expertises techniques, je souhaite que nous renforcions dans les prochains mois les relations de notre comité avec ses pairs, comités, associations et fi lières partenaires, en France et à l’international.

Nous avons tout à gagner à mutualiser nos expériences et à soutenir nos initiatives respectives. Je suis convaincue que c’est par la pédagogie et l’échange que nous parviendrons à mieux faire connaître les géosynthétiques et leurs applications : de la production des matériaux à leur pose dans les règles de l’art, pour des chantiers pérennes, respectueux de la sécurité des hommes et de la protection de l’environnement.

Nathalie Touze-Foltz.