Poinçonnement

Poinçonnement

Rapporteur

Guillaume STOLTZ

Protection contre l’endommagement des géomembranes
Le groupe de travail œuvre depuis plusieurs années à l’analyse des connaissances sur l’endommagement par poinçonnement des géomembranes et aux méthodes de protection pour l’éviter. Les ouvrages concernés sont les installations de stockage de déchets et les ouvrages hydrauliques, le dimensionnement en barrages et tunnels étant régi par des recommandations émanant d’autres organismes.

Suite à une analyse approfondie des données présentes dans la bibliographie, le groupe de travail a formulé une synthèse de ces dernières et finalise actuellement la rédaction d’un fascicule. Après la présentation des matériaux constitutifs de dispositifs d’étanchéité par géomembrane et des propriétés des géomatériaux en contact avec les géosynthétiques, les mécanismes d’endommagement ont été décrits. Les conditions de mise en œuvre des matériaux ainsi que les conditions d’exploitation des ouvrages ont été abordées, dans l’objectif d’assurer une protection optimale d’une géomembrane.

Ces derniers mois, la rédaction des règles de dimensionnement de géotextiles de protection a été finalisée après plusieurs relectures. Ainsi, des valeurs seuils et/ou limites de propriétés de géotextiles de protection autre que la masse surfacique sont données comme prescription de dimensionnement. Aussi, pour le cas spécifique du fond des installations de stockage de déchets non dangereux, une procédure d’essai de performance pour justifier un géotextile de protection susjacent à une géomembrane a été ajoutée.

Le groupe de travail est donc en phase de relecture finale du guide ayant pour vocation de fournir des recommandations qui pourront devenir l’état de l’art pour garantir efficacement la protection d’une géomembrane en adéquation avec les autres guides du CFG.