La vie de la Communauté des Professionnels des Géosynthétiques, à l’international

La prestigieuse Conférence Giroud 2018, a été donnée par Nathalie Touze, Présidente du CFG et spécialiste des recherches sur les géosynthétiques depuis 23 ans, à l’ouverture de la 11e Conférence Internationale sur les Géosynthétiques, qui s’est tenue à Séoul en Corée, du 16 au 21 septembre derniers.

Directrice des centres Irstea d’Antony et de Nogent-sur-Vernisson, et de l’Unité Hydrosystèmes et bioprocédés, Nathalie est la sixième personne à recevoir la Giroud lecture, qui est la plus haute distinction de la Société Internationale des Géosynthétiques, laquelle, depuis sa première attribution en 1994 est présentée tous les 4 ans à l’ouverture des conférences internationales organisées par l’IGS.
Sa conférence, intitulée : Guérir le monde : une solution par les géosynthétiques avait pour objectif d’analyser la contribution des géosynthétiques au développement durable pour garantir la qualité de l’eau, pour nourrir le monde, et pour protéger notre environnement et atténuer les catastrophes naturelles, dans le respect des valeurs humaines fondamentales. La vidéo de la Giroud Lecture sera prochainement disponible sur U-Tube. Elle a également été l’occasion d’une interview par non moins que Jean-Pierre Giroud lui-même qui est disponible sur le site web de l’IGS sous la forme d’un « two for a few ».

La Présidente du CFG est nommée Vice-Présidente de l’IGS pour un mandat de 4 ans : Nathalie était auparavant membre du conseil de l’IGS depuis 2010. Elle a été élue aux côtés de Chungsik Yoo (Corée), Président, assisté de Ian Fraser (UK) en tant que Trésorier et de Edoardo Zannoni en tant que secrétaire. L’ancien Président de l’IGS Russell Jones est devenu past-président.