Édito de novembre 2019

Nathalie TouzeLe mot de Nathalie Touze, Présidente du CFG

« En ce mois de novembre, je tenais à partager avec vous quelques actualités importantes pour notre association.

Concernant notre agenda tout d’abord, puisque nous organiserons une nouvelle journée technique en mars prochain à Orléans, et que nous aurons très bientôt le plaisir de vous révéler le nom de la ville qui accueillera nos Rencontres Géosynthétiques 2021.

Je tenais également à féliciter Pierre Lebon qui succède à Yves Durkheim en tant que Responsable du groupe Communication du CFG, ainsi que Sébastien Gastaud, nommé Responsable de la coordination du tout nouvellement créé Groupe « Jeunes Membres du CFG ».

C’est parce que la préparation de l’avenir et la transmission de la connaissance aux jeunes générations sont des enjeux majeurs pour nos membres, que le soutien de la démarche de normalisation est essentiel au CFG.

Dans le cadre de ses missions, le CFG contribue à la production et la diffusion de de la connaissance en matière des géosynthétiques, et d’application de ces matériaux. La transmission de ces connaissances n’a de validité que si elle est coconstruite par les différentes parties prenantes de la profession et c’est ce qui confère leur légitimité aux publications de notre comité. Pour autant, les recommandations produites n’ont pas de valeur réglementaire.

C’est pourquoi, il est essentiel que le CFG contribue à la normalisation, française, européenne et internationale dans le domaine. En effet, les documents normatifs ont une valeur réglementaire et sont également basés sur le partage de la connaissance des matériaux par les différents acteurs de la filière.

Le soutien du CFG à la normalisation se traduit notamment par la prise en charge des déplacements de nos membres assistant aux commissions de normalisation. Parallèlement, via le site www.cfg.asso, nous informons les professionnels sur l’avancement des travaux de normalisation en matière de Géosynthétiques.

Ainsi, sans être lui-même partie prenante de la normalisation, notre comité contribue à promouvoir les applications des géosynthétiques, selon les règles de l’art, par l’intermédiaire de la forte implication de ses membres qu’il me semble important de remercier pour leur engagement ».

Nathalie TOUZE